Biochemistry

Biochemistry

N . B. ~ Les avis exprim6s dans la Chronique de Livres n"engagent que los signataires. Cependant, /es observations auxquelles ceux-ci pourraient donne...

103KB Sizes 2 Downloads 85 Views

N . B. ~ Les avis exprim6s dans la Chronique de Livres n"engagent que los signataires. Cependant, /es observations auxquelles ceux-ci pourraient donner lieu seront ~ventuellement publi~es par I'Editeur en une mise au point unique ne d~passant pas I'dtendue de I'analyse. L'auteur de la chronique aura la facult~ de mettre alors, de fa~on tr~s br~ve, un point final la discussion.

O I m

m rid m im~ u

1983, 65, n ° 2.

Biochemistry : A Review with Questions a n d E x p l a n a t i o n s . P a u l J a y FRIEDMAN, 220 pages (Little, B r o w n a n d C o m p a n y , Boston, U S A ) . seconde &lifion 1982. Duns la pr6fac¢, P. J. FRIEDMANnous livre le principe sous-jaeent it l'61aboration de cet ouvrage: ,people lear~ best when they ask questions and then seek the appropriate answers >>. L'analys¢ de Biochemistry : A Review with Questions and Explanations nous incline it partager la conviotion de l'auteur. Cet ouvrage am6ricain est essentiellement destin6 attx 6tudiants en m&lecine d6butants. L'ensemble de la biochimie structurale e t m6tabolique est d6eompos6e en quinze ehapitres ; chaque chapitre comprend tes notions strictemen~t essentielles qui sent ensuite approfondies par une s6rie d'exercices. L'originalit6 de cet ouvrage que nous tenons it souligner r6side darts une approehe r6solument m6dieale. Cell¢-ci se traduit par une certaine s61ectivit6 et pr6side au choix des exerciees et applications num6riques. L'assimilation des proeessus blochimiques par de futurs praticiens en constitue robjectif. La d6marche p&lagogique de cet ouvrage est s6duisaute et recommandable aux 6tudiants et enseignants des disciplines concern6es. R. Bou~ouz~.

E v o l v i n g L i f e S c i e n c e s , Vol. 1. (John Wiley, N e w York). P a r t I I - - Of oxygen fuels and living matters p a r G. SEMErCZA, 508 p., 1982, £ 27.50. Le livre (9/ Oxygen, Fuels and Living Matter est la seconde pattie du volume I d'une s6rie intitul6¢ Evolving Life Sciences &lit6e par G. ~ . Ce bioehimiste essaye de dessiner le d6veloppement de disciplines relativement nouvetles telles clue la biophysique ou la biologic mol6culaire it travers des t6moignages autobiographiques. Le premier tome mettait l'aceent sur la bio6ner-

g6tique avec des ch~pitres 6crits par P. MXTCnELL, E. F. HARTREE, P. D. BOYER, E. RACKERet F. W. P,xcrmg et F. B. STRAOB.Le pr6sent volume a trait au m6tabolisme. Les sept ehapitres du pr6sent volume suivent le mSme canevas: une pattie autobiographique, plus ou moins personnalis6e selon rauteur, tree s61ection de la bibliographic et enfin tm ehoix de quelClues articles. Les auteurs out en corm'nun d'etre n6s autour de 1910 et d'avoir soutenue leur th~se vers 1935-1940. Les d6couvertes qui font retenir leur nom couvrent des aspects tr~s vari6s du m6tabolisme. Cependant l'i.nt&6t scientifique de chacun des auteurs apparait d6jit plus restreint et plus sp6cialis6 que celui des biochimistes de la g6n6ration pr6c&lente tels que WIELAND et W~Bugo en Allemagne ou BERGMANN aux Etats Unis. I.¢s chapitres sent 6crits par C. MARTINS (Ziirich), B. L. HORECZER (Roche Institute, New Jersey), H. G. WOOD (Cleveland), A. E. BIL~Ulqsr~m (Academic des Sciences, Moscou), J. S. FRUTOlq (Yale), E. L. SMITH (Los Angeles) et P. KA~LSON (Marburg, R. F. A.). De maniSre tr6s suggestive tm chapitre est iatitul6 l'dvolution d'un biochimiste. C'est la note g6n6rale du llvre. Tous les auteurs insistent sur la part de hasard qui permet souvent une d6couverte nouvelle. De plus, ils remarquent que pour que cette d6couverte soit r6eUement utile /t ravaneement d'une science, il faut que la communaut6 scientitique soit prate sinon it en accepter le fait, du moins it en faire une critique objective. I1 est int6ressant de voir comment la communaut6 seientifique a 6volu6 depuis la seconde guerre mondiale et comment la migration de scientifiques europ6ens vers les Etats Unis a tr~s vite modifi6 le d6veloppement de la biochimie dans ce pays. La plupart des auteurs d6erivent avec un plaisir 6vident de fruetueuses ann6es sabbatiques pass6es clans les laboratoires &rangers. Quand les enseigaants fran~ais pourront-ils ,b6n6fieier de ee qui passe encore chez nous pour un privilege ? Le plaisir des auteurs est moins 6vident lorsqu'ils parlent de leurs 1ourdes charges administratives qtri les 61oignent de 1cur paillasse. J. S. FaUTON fait une analyse tr6s lucite des sentiments de l'importance personnelle et d'auto-satisfaction qui peuvent naltre de rexercice de hautes fonctions acad6miques, de leur vault6 ou du moius de 1cur caract~re iUusoire. E. L. SMITH, lug, nous raconte comment ii a pr6par6 /t l'avance la retraite qu'il a prise it 68 arts. Depuis long-