Imagerie cardiovasculaire diagnostique

Imagerie cardiovasculaire diagnostique

J Radiol 2007;88:1266-1300 © Éditions Françaises de Radiologie, Paris, 2007 Samedi 20 octobre édité par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés S...

246KB Sizes 1 Downloads 40 Views

J Radiol 2007;88:1266-1300 © Éditions Françaises de Radiologie, Paris, 2007

Samedi 20 octobre

édité par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Séances scientifiques

10 h 40

Imagerie cardiovasculaire diagnostique Séance organisée par la SFICV

Responsable: François Laurent

Objectifs pédagogiques Connaître la place de l'IRM dans l'exploration des artères des membres inférieurs et de l'aorte. Connaître l'apport de l'IRM dans l'évaluation de la fonction cardiaque, de la morphologie des artères conoraires à 3T, de la perfusion myocardique et de la dysplasie ventriculaire droite.

Modérateurs: Hervé Rousseau, Jean-Paul Beregi 10 h 30

Durée: 7 minutes

DISSECTIONS AORTIQUES DE TYPE 1OPEREES (DA 10) : POURQUOI LE FAUX CHENAL (FC) RESTE-T-IL CIRCULANT? F Bing, M Rodière, FThony, T MartinellL 0 Chavanon, V Monin, D Blin, G Ferretti Grenoble - France Objectifs: Dans 80-90 % des DAIO, le FC reste circulant. La perméabilité du FC est responsable d'une morbi-mortalité tardive plus élevée. Le but de cette étude est de comprendre l'hémodynamique des FC pour proposer un traitement optimisant la thrombose du Fe. Matériels et méthodes: Cinquante cinq patients suivis depuis 2004 pour DAIO ont bénéficié d'une TDM-MB avec recherche des portes d'entrée (PE) et d'une échographie Doppler (ED) en cas d'extension aux TSA (n = 12). Résultats: Le FC était perméable dans 82 % des DAIO (n =45/55) et une PE identifiable dans 82 % des DAIO avec FC circulant (n = 37/ 45). La perméabilité du FC était due soit à une PE isolée (n = II) sur l'anastomose distale (n =4_36 %), dans les segments 2 (n = 3_27 %) ou 3 (n = 4_36 %), soit à une PE avec dissection des TSA (n = 26), la PE étant sur l'anastomose distale (n = 15_58 %), dans les segments 2 (n =6_23 %) ou 3 (n =5_19 %). Tous les FC des TSA explorés en ED alimentaient en rétrograde le FC de l'aorte. Conclusion: La perméabilité du FC est due majoritairement à des PE sur l'anastomose distale et dans les TSA. L'amélioration des techniques de suture et l'occlusion des PE dans les TSA pourraient diminuer leur fréquence. La recherche minutieuse des PE en TDM-MB permet de mieux gérer ces patients. Mots clés: Aorte, chirurgie - Aorte, dissection

Durée: 7 minutes

ANGIOGRAPHIE IRM DES MEMBRES INFERIEURS SANS PRODUIT DE CONTRASTE V Kuoch (1), P Landres (2), L Popa (1), C Jacques (1), T Kone (1), MC Stuyck (1), A Ledreo (1), S Pierre (1), JC Solacroup (2), F Busy (1) (1) Courcouronnes - France, (2) Ollioules - France Objectifs: Valider les séquences d'angiographie sans produit de contraste dans le bilan préthérapeutique des artériopathies symptomatiques. Matériels et méthodes: Etude de 10 patients présentant une artériopathie oblitérante stade> 2 de Leriche et Fontaine adressés pour cartographie pré-angioplastie ou chirurgie. Des séquences préparatoires couplées à l'ECG utilisant un gradient de déphasage permettent de définir les conditions optimales d'acquisition afin de s'adapter aux vitesses circulatoires. Une acquisition est réalisée simultanément en 3D FASE en phase diastolique et systolique des membres inférieurs en 4 paliers (Toshiba-Vantage-champs de 1,5T) à l'aide d'une antenne TORSO multi-éléments en séquence FBI (Fresh Blood Imaging). Reconstruction MIP après soustraction des séquences diastoliques aux séquences systoliques. Résultats: Les résultats sont comparés à une angiographie conventionnelle par 2 lecteurs sur 5 critères: qualité du réseau principal, du réseau secondaire, lésions athéromateuses identifiables (longueur, % de sténose, collatéralité). Conclusion : Cette étude montre la faisabilité de la méthode et une qualité d'image en distalité compatible avec une décision thérapeutique. Elle permet l'exploration sans réserve des patients diabétiques atteints d'importantes lésions de média-calcose et à fonction rénale limite. Mots clés: Artères des membres, technique d'exploration - Artères des membres, obstruction

10 h 50

Durée: 7 minutes

DISSECTION DE L'AORTE: DETECTION DE L'ARTERE D'ADAMKIEWICZ INTEGREE AU BILAN AORTIQUE EN ARM 3T S Piot-Veron, F Bonnet S Rubin, G Mac, S CardinL C Marcus Reims - France Objectifs: Etudier la faisabilité du bilan tout en un avec ARM de l'aorte thoraco-abdominale et recherche de l'artère d'Adamkiewicz (AA) chez les patients suivis pour dissection aortique. Préciser si l'artère d' Adamkiewicz peut être détectée en ARM 3T chez les patients suivis pour dissection aortique. Matériels et méthodes: Onze patients d'âge moyen 58 ans (41 à 72 ans) suivis pour dissection de l'aorte type A opérée 8 cas, type B 3 cas ont été explorés sur un système 3 Teslas (Achieva Philips). Recherche de l' AA en ARM 3D sagittale avec double acquisition précoce et retardée. Bilan aortique en ARM 3D sagittale oblique à l'étage thoracique, frontale à l'étage abdominal, séquences axiales 3D morphologiques Tl après réinjection de Gadolinium. Recherche de AA sur les images sources et les reconstructions MPVR frontales, sagittales et axiales. Analyse morphologique de l'extension de la dissection et des diamètres aortiques aux différents étages permettant de classer les examens en complets et incomplets. Résultats: L'AA était visualisée dans 6/11 cas permettant de préciser le niveau et le coté de l'artère intercostale d'origine. Elle était

1277