Les allergies sévères : les dépister, les traiter et les enregistrer !

Les allergies sévères : les dépister, les traiter et les enregistrer !

Revue française d’allergologie 50 (2010) 539 Éditorial Les allergies sévères : les dépister, les traiter et les enregistrer ! Severe allergies: Scre...

108KB Sizes 0 Downloads 22 Views

Revue française d’allergologie 50 (2010) 539

Éditorial

Les allergies sévères : les dépister, les traiter et les enregistrer ! Severe allergies: Screen, treat and check

Les allergies représentent la quatrième maladie mondiale d’après l’OMS et le nombre d’allergiques est en constante augmentation, surtout dans les pays industrialisés. Aujourd’hui, une personne sur trois est concernée. Il pourrait être extrapolé que d’ici dix ans, 50 % de la population sera allergique. Mais, qu’en est-il de la prévalence des allergies sévères ? Nous disposons de peu de données en Europe. Il existe bien des enquêtes via le web [1] ou par questionnaire [2]. Il existe aussi des réseaux, comme le réseau d’allergovigilance en France, qui répertorie les allergies alimentaires et médicamenteuses sévères par les médecins allergologues inscrits au réseau [3]. Plus de mille observations ont été déclarées depuis 2002. Il a ainsi été montré l’importance de certains aliments dans les allergies sévères, comme la noix de cajou, le lait de chèvre et lait de brebis. Un projet de registre européen, coordonné par Margitta Worm de Berlin, est en cours. Le questionnaire Internet traduit en français sera mis en ligne sur le site de la Société française d’allergologie. Des progrès considérables ont été réalisés dans la prise en charge des réactions allergiques sévères avec les dispositifs autoinjectable d’adrénaline comme l’anapen. Un nouveau dosage à 0,50 mg est maintenant disponible pour les poids

supérieur à 50 kg et les adultes. Sans dévoiler la confidentialité à laquelle je suis liée, un super épipen devrait être prochainement accessible en France. Enfin, les recommandations pour la prise en charge de l’anaphylaxie chez l’enfant ont été traduites et commentées par Guy Dutau dans ce numéro. Bonne lecture. Références [1] Eigenmann PA, Zamora SA. An internet-based survey on the circumstances of food-induced reactions following the diagnosis of IgE-mediated food allergy. Allergy 2002;57:449–53. [2] Uguz A, Lack G, Pumphrey R, Ewan P, Warner J, Dick J, et al. Allergic reactions in the community: a questionnaire survey of members of the anaphylaxis campaign. Clin Exp Allergy 2005;35:746–50. [3] [email protected]

1877-0320/$ – see front matter # 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. doi:10.1016/j.reval.2010.10.006

F. Rance´ Pôle médico-chirurgical de pédiatrie, allergologie-pneumologie, 33, avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex, France Adresse e-mail : [email protected]