P245 - Abcès péri-anal et fistule anale chez l’enfant

P245 - Abcès péri-anal et fistule anale chez l’enfant

Session posters 2 Sujet 2 : détection prénatale d’une sténose duodénale. Intervention à JO : 7 des 63 abcès opérés ont eu une récidive, aucun des 9 ...

57KB Sizes 15 Downloads 643 Views

Session posters 2

Sujet 2 : détection prénatale d’une sténose duodénale. Intervention à JO :

7 des 63 abcès opérés ont eu une récidive, aucun des 9 patients n’ en a eu.

volvulus du grêle sur anomalie de rotation, avec découverte d’une veine

Aucun des patients opérés pour abcès de la marge anale n’a eu de fistule

porte préduodénale qui fait rechercher, sans succès, un obstacle intrinsèque

post opératoire. 15 patients ont été opérés d’emblée pour fistule anale avec

du cadre duodénal. Reprise à J6 pour occlusion persistante après TOGD et

2 cas de récidive post opératoires.

fibroscopie : duodénotomie, mise en évidence d’un diaphragme incomplet

Conclusion : Abcès et fistule anale chez l’enfant restent une pathologie peu

à cheval sur la papille. Duodénoplastie, suites simples.

fréquente. Le taux de récidives est peu élevé même quand la fistule n’est

Ce travail analyse les moyens (échographiques, radiologiques, peropéra-

pas traitée au 1er temps opératoire.

toires) pour se rapprocher au mieux du diagnostic et éviter une réintervention en période néonatale.

P244 - Kystes hydatiques abdominaux extrahépatiques : localisations inhabituelles A. Mahmoudi, M. Rami, K. Khattala, A. Afifi, Y. Bouabdallah

P246 - Fiches d’informations régionales sur les malformations chirurgicales G. Captier(1), G. Griballet(2), D. Forgues(1), M.P. Guibal(1), E. Sabatier-Laval(1), N. Kalfa(1), C. Lopez(1), H. Allal(1), M. Bigorre(1), D. Louhaem(1), J. Cottalorda(1), P. Boulot(2)

Service de chirurgie pédiatrique, CHU Hassan II, Fès, MAROC

(1) CHRU, Montpellier, FRANCE ; (2) Réseau Naître et Grandir en Languedoc Roussillon, Saint Gely du Fesc, FRANCE

Introduction et Objectifs : Kystes hydatiques abdominaux extra-hépatique

L’objectif était de créer et de diffuser, à la demande des professionnels de

primitifs sont rares.

la périnatalité (sages femmes, gynécologues échographistes, obstétriciens,

Décrire les différents aspects cliniques et radiologiques des kystes hydatiques

pédiatres, autres) des fiches d’information pratiques sur les principales

abdominaux extra-hépatiques et dégager les difficultés diagnostiques.

malformations chirurgicales et leur prise en charge néonatale.

Matériels et Méthodes : Il s’agit de 10cas colligés dans notre service de

Les fiches ont été réalisées dans le cadre du Réseau Périnatal Régional

chirurgie pédiatrique. ayant consulté pour douleurs abdominales (9 cas),

Naître et Grandir en Languedoc Roussillon. Après appel à participation des

douleurs lombaires (1 cas). Tous ont bénéficié d’une échographie et d’une

chirurgiens infantiles plusieurs réunions ont été réalisées pour définir les

tomodensitométrie.

thèmes d’information et le contenu.

Résultats : Il s’agissait d’un cas de kyste hydatique du pancréas révélés par

Douze fiches d’information ont été établies pour servir de référentiel. Elles

une pancréatite aiguë ; d’un cas de kystes hydatiques siégeant au niveau

portent sur les malformations chirurgicales les plus fréquentes ou celles

de la rate et de 4 cas de kyste hydatique du rein, de 3 cas de KH péritonéal

qui posent le plus de problème. Pour chaque fiche le même plan a été

et d’un cas de kyste hydatique retro vésical. L’échographie et la tomoden-

utilisé pour faciliter la lecture. Si nécessaire l’iconographie échographique

sitométrie abdominales avaient reconnu le kyste hydatique. Celui-ci a été

prénatale et l’aspect clinique postnatal a été inséré. Après validation les

confirmé par la sérologie hydatique positive et les résultats de la chirurgie.

fiches seront accessibles de façon sécurisée sur la plate-forme internet du

Conclusion : Le diagnostic positif du kyste hydatique abdominal extra-

réseau.

hépatique primitif n’est pas toujours facile en imagerie vu la rareté de ces

Les fiches d’information permettront aux professionnels de la périnatalité

localisations. L’association à une localisation hépatique ou pulmonaire

d’avoir une conduite à tenir pour mieux informer les familles et orienter la

facilite la tâche du radiologue.

prise en charge du nouveau-né. Cette démarche a été réalisée dans le cadre d’un réseau régional de soins et son utilité devra être évaluée.

P245 - Abcès péri-anal et fistule anale chez l’enfant

Hôpital d’enfants, Tunis, Ariana, TUNISIE

P247 - Syndrome de Wiedemann-Beckwith avec hépatoblastome et hémangioendothéliome infantile hépatique

Introduction : Abcès péri anal et fistule anale représentent les manifesta-

E. Guye(1), V. Mclin(1), F. Gauthier(2), B.E. Wildhaber(1)

tions cliniques d’un même processus pathologique: l’infection de glandes d’Hermann et Desfossses.

(1) Hôpitaux Universitaires, Genève, SUISSE ; (2) Hôpital Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre, FRANCE

But : Établir la corrélation entre abcès périanal et fistule anale chez l’enfant.

Le syndrome de Wiedemann-Beckwith (SWB) prédispose aux tumeurs

Matériel et Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective menée entre

embryonnaires, dont les hépatoblastomes (HB). Nous décrivons une asso-

Janvier 2000 et Décembre 2009. Elle a concerné 78 patients opérés d’abcès

ciation d’HB à une hémangio-endothéliome infantile (HEI) hépatique dans

ou de fistule anale. On a étudié l’âge, le sexe, le nombre de patients opérés

le cadre d’un SWB.

et le nombre de récidives.

Chez une enfant de 6 mois, née avec un SWB, on découvre 2 lésions

Résultats : 78 patients ont été opérés dans une période de 10 ans. L’âge

hépatiques lors d’un dépistage échographique, avec un taux élevé d’al-

moyen était de 30,7 mois. L’âge médian était de 12 mois. Il existe une prédo-

pha-foetoprotéine. La plus grande des 2 lésions, dans les segments IV et

minance masculine avec un sex ratio à 14,6 (73 garçons pour 5 filles), le recul

V est biopsiée : c’est un HB, considéré PRETEXT II bifocal. La chimiothérapie

moyen était de 3 années. 63 enfants ont eu une mise à plat pour abcès péri

(SIOPEL) a fait régresser la lésion des segments IV et V, mais pas celle du

anal. Parmi eux, 9 ont eu une mise à plat concomitante du trajet fistuleux.

segment VII.

A. Sellami, A. Charieg, N. Sarray, F. Nouira, R. Boulma, S. Ghorbel, B. Chaouechi

111